mercredi 23 décembre 2015

Sympathisants socialistes, portez fièrement votre nouveau pins "#JesuisPétain"


Chères brebis galeuses, chers moutons égarés,

Toujours à la pointe de l'actualité sordide, dans la ligne de notre maître à tous, j'ai nommé l'illustre Macron, une fulgurance a illuminé mon cerveau trop avachi par une précarité sans cesse renouvelée.

Le directeur de ma micro entreprise, la Cuicui corporation Ltd, toujours à la recherche de marchés nouveaux afin de devenir milliardaire comme le rêvent tous les jeunes Macroniens (c'est même à ceci qu'on les reconnait) a hérité d'une idée géniale après l'annonce par le président François Hollande et de son premier ministre Manuel Valls du projet de réforme de la Constitution, qui inclut l'extension de la déchéance de nationalité pour les binationaux nés français.

Mesure qui rappelle exclusivement les heures les plus "brumeuses" de notre Histoire. Dont celle-ci, entre autre : 



Aussi.

Après les succès éblouissants des campagnes suivantes du Parti Socialiste et du Medef avec leurs pins qui ont marqué à jamais l'histoire politique de notre pays :


Dans le seul but d'aider mon pays à lutter contre ces féroces terroristes extrémistes dont le sacrifice suicidaire est l'aboutissement d'une foi fanatique menée à son paroxysme dans l'inhumanité, sachant nonobstant, que dans la plupart des cas, leur déchéance sera inutile tant ils refusent de se laisser prendre vivants ; j'ai créé ces deux pins à arborer fièrement sur le revers de son veston ou de son tee-shirt pour les plus pauvres.
Car il s'agit d'être en phase avec son temps dans les pires situations. Voici  donc mon projet de pins :



Parce que, cher troupeau, le but du socialisme (terme ô combien désuet) national libéral à la sauce Vallso hollandaise n'est pas la lutte finale mais bien le final de la lutte.

Le socialisme pacifique suranné  de Jaurès est mort, vive le Front Libéral Unitaire du Combat pour l'Humain, vive le FLUNCH !


Un joyeux salut gauchiste, chers camarades !


PS : je m'étais fait chier à pondre précédemment, un billet confondant de finesse et d'analyses subtiles : à peine quelques lecteurs ont daigné le parcourir. Je dépose ici mon tablier de philosophe gaucho à la mords-moi-le-nœud. Le monde intellectuel français ne sait pas ce qu'il perd...

Poil aux paires. C'est très vulgaire, je sais.

.

14 commentaires:

  1. je ne saurais que féliciter le maître de céans et converger avec lui dans l'analyse livrée ici. Gauche pétainiste, je te vomis et te gave de rats crevés... http://gauchedecombat.net/2015/12/23/gauche-petainiste-je-te-vomis/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouais.
      Renier ses valeurs à ce point montre à quel point nos dirigeants sont devenus des machines à élire dénuées de toute conviction.

      C'est le résultat de trop de professionnalisation d'une activité qui demande pourtant un tel don de soi pour la collectivité, qu'on devrait abstraire toute visée personnelle.

      Mais le cynisme à ce niveau confine à atteindre des sommets dans l'art décadent...
      .
      À bientôt.

      Supprimer
  2. La déchéance de la nationalité existait avant Pétain, ne vous en déplaise. Elle a été mise en place quelques années plus tôt par Édouard Daladier, président du Conseil de gauche…

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Daladier le radsoc dont on a l'impression d'assister à la résurrection avec ce manœuvrier de Hollande.

      le président Hollande est la réplique en relief et en couleur de ce Daladier et de ce qui se fit de pire pendant la 3ème république.

      Supprimer
  3. Daladier comme Hollande pensaient plus à eux même qu'au pays...étonné qu'on ait pas casé dorriot, Monsieur Goux, pitoyable troll, incapable de sortir de son antips primaire.

    D'analyse, il n'y a pas besoin d'aller loin pour comprendre les basses motivations d'un Hollande
    https://icezine.wordpress.com/2015/12/24/france-francois-hollande-tueur-en-serie/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Des carriéristes ! La vraie politique devrait se passer de ce genre de personnage !

      Supprimer
  4. La nationalité est un droit, pas une récompense.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout juste. En plus, elle est le fruit du hasard.

      Supprimer
  5. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  6. A propos du "monde intellectuel français" voici ce qu'en pense Georges Corm (Pour une lecture profane des conflits)

    "Nous faisons aussi une grave erreur si nous pensons que le dossier de la Révolution française est clos depuis les procès qui lui ont été faits par la nouvelle génération d’historiens. Certes, parfois, c’est à juste titre que les dérives de la Révolution ont été dénoncées, mais les réquisitoires et les révisions de l’historiographie traditionnelle n’ont-ils pas le plus souvent ranimé le désir presque inconscient de revenir à des idéologies basées sur la différence et de recréer des allégeances autres que celles dues de la République idéale dont tant de générations ont rêvé. Au fond, la France intellectuelle apparaît un peu aujourd’hui comme un navire sans boussole. Elle est tentée par Dieu et le désir de Dieu que certains courants de la Révolution française ont voulu, autrefois, à tort et sans succès, supprimer ; elle est tentée par la persistance de l’anthropologie coloniale et le regain des communautarismes, véritable marchandise culturelle sur le marché globalisé des idées anthropologiques et philosophiques; elle est tentée par la dégénérescence du phénomène démocratique que l’on appelle pompeusement « post-moderne » et qui vante l’individu consommateur et producteur d’identités à bon marché. Dans toute défense de l’ancien ordre citoyen, hérité de la IIIè et de la IVè républiques, les procureurs de la modernité à l’américaine sur le mode de Huntington ou celui de Fukuyama, sont là pour dénoncer, jeter l’anathème, pratiquer un terrorisme intellectuel auquel les média, friands de procès d’intention, donnent une violence paralysante pour la pensée libre."
    http://www.georgescorm.com/personal

    RépondreSupprimer
  7. Référence complète:
    http://www.georgescorm.com/personal/download.php?file=20061.pdf

    Et Bonne année 2016 à toi Cuicui.

    RépondreSupprimer
  8. Bonne année Cuicui! Et bravo pour cette idée de Pin's. Il faudrait en créer un pour que l'on reconnaisse les déchus comme au bon vieux temps. ..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Agathe de passer sur ce lieu de perdition et meilleurs vœux pour toi et ta famille.

      Je profite de ce début d'année pour faire une cure de désintoxication du Net.

      Il y a tellement de possibilités d'indignation en cette période que je pense avoir bien fait...

      :-)

      Supprimer
  9. J'en profite pour souhaiter une bonne santé à toutes celles et tous ceux qui fréquentent de près ou de loin ce blog.

    Pour ce qui est de notre avenir de citoyens pour 2016 et 2017, je pense que le pire est devant nous.

    Mais je compte sur vous pour continuer à emmerder cette chienlit qui nous mène doucereusement vers la domestication en faisant mine de nous protéger.

    Je reviendrai incessamment sous peu...

    Grosses bises à toutes et à tous !

    RépondreSupprimer

Laissez-vous aller à votre inspiration, sans limite ! J'ai le cuir épais, le front étroit et la vue basse...

La seule limite aux débordements : la loi....

ATTENTION ! Autrement, ici, on ne censure personne. Les insulteurs, les aigris, les haineux seront reçus comme il se doit, ils devront toutefois s'attendre à de méchantes répercussions ; un chieur averti en valant deux, place aux commentaires !
L'espace des commentaires de chaque billet sera fermé au bout de 20 jours pour contrer l'affichage sauvage de spams.